L'entreprise est confrontée à des risques qui ont trait aux biens, aux personnes qui y travaillent, ou avec qui elle est en relation. Gérer ces risques consiste, pour l'entreprise, à transférer les risques à un assureur qui, moyennant le paiement d'une cotisation, prendra en charge les sinistres éventuels, dans les limites des contrats d'assurance. 

1- Les risques concernant les biens de l'entreprise

Les biens constituent la partie la plus importante de l'actif de l'entreprise : parc automobile, bâtiments, matériels, stocks, agencements, outils de production, systèmes informatiques... Il est indispensable de bien protéger tous ces éléments contre les risques d'incendie, d'explosion, de tempête, de dégâts des eaux, de bris, de vol... 

2- Les risques concernant l'activité de l'entreprise

Les différentes responsabilités de l'entreprise liées à son activité (occupation des locaux, exploitation, après livraison, après travaux) sont couvertes dans le contrat d'assurance  "Multirisque professionnelle". 

3- Les risques concernant les personnes

L'entreprise souscrit au profit de tous ses salariés, ou d'une partie d'entre eux, des contrats collectifs pour couvrir les risques de santé, de prévoyance (décès, incapacité temporaire de travail, invalidité, frais médicaux, dépendance...) et de retraite supplémentaire.

La santé des salariés : Couverture complémentaire santé collective (obligatoire si le salarié n'en dispose pas).

La retraite : 

  • Contrats collectifs supplémentaires : ils permettent de compléter les régimes obligatoires (régime de base et régimes complémentaires obligatoires) de retraite. 

  • Contrats collectifs fin de carrière : l'entreprise finance ainsi les indemnités de fin de carrière qu'elle doit verser aux salariés partant à la retraite.

La prévoyance : Contrats collectifs complémentaires : ils ont pour objet de compléter les prestations servies par les organismes sociaux obligatoires.

Le licenciement : Assurance collective indemnités de licenciement : elle prévoit le versement des indemnités légales dûes aux salariés.

La protection sociale du chef d'entreprise : Assurance-vie, maladie et accident : ce contrat couvre le chef d'entreprise et son conjoint s'il exerce une activité au sein de l'entreprise. 

Les collaborateurs voyageant en France ou à l'étranger : 

  • Assurance individuelle accidents : un capital en cas d'invalidité ou de décès est prévu pour les bénéficiaires désignés. 

  • Contrat d'assistance.