La connaissance du seuil de rentabilité et du point mort permet de diagnostiquer la vulnérabilité d'une entreprise. Elle apporte également une aide à la décision pour améliorer le fonctionnement de l'entreprise en réduisant les charges variables, réduisant fixes, faisant varier le prix de vente, en faisant varier le volume des ventes. 

1- Le calcul du seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité (SR) est atteint lorsque la marge sur coût variable est égale aux charges fixes. Il se calcule selon deux méthodes à partir du compte de résultat différentiel. 

Calcul à partir du taux de marge sur coût variable : SR = Charges fixes/Taux de marge sur coût variable

Calcul à partir du chiffre d'affaires, des charges fixes et de la marge sur coût variable : SR = (Chiffre d'affaires x charges fixes)/Marge sur coût variable

2- Le calcul du point mort

Dans l'hypothèse où le chiffre d'affaires se réalise régulièrement au cours de l'exercice comptable (pas de saisonnalité du CA, qui reste quasiment identique chaque mois), on peut calculer le point mort ainsi : 

Point mort = (seuil de rentabilité x 360)/CA

Plus cette date est atteinte rapidement dans l'exercice comptable, plus l'entreprise dispose d'une marge importante de sécurité.