Comme vous le savez peut-être, mon niveau d’anglais est plutôt catastrophique. Ce qui ne m’a pas empêché de décrocher un 15/20 à l’oral d’anglais du BTS GPME. Si si, et sans tricher s’il vous plait.

Vous allez voir qu’avec une bonne méthodologie, vous aller pouvoir vous sortir de cette épreuve assez aisément. D’autant plus qu’elle vous rapportera des points précieux dans la course au diplôme !

L’oral d’anglais du BTS GPME se déroule en 3 grandes phases :

  • Écoute et préparation (20 minutes)
  • Oral (5 minutes environ)
  • Entretien (15 minutes environ)

Écoute et préparation (20 minutes)

Une fois arrivé dans votre salle, vous n’aurez le droit qu’à un stylo, les feuilles de brouillon étant fournies par le rectorat.

Commence alors l’écoute d’un audio ou d’une vidéo en anglais. Ces documents sont de nature à vous intéresser : ils sont relatifs à l’environnement économique, la vie d’entreprise…

Vous disposez de 2 écoutes espacées d’une minute, puis de 15 minutes de préparation.

Seul le titre du document sera noté au tableau.

Écouter/visionner le document

  1. Première écoute : concentrez-vous sur les mots ou expressions accentués : prenez des notes espacées pour pouvoir les compléter. 
  2. Seconde écoute : complétez les notes, éventuellement en utilisant une autre couleur. 

Préparer le brouillon : sans rédiger, sous forme de notes seulement 

  • Préparez l’introduction : type de document, titre, date, thème général. 

–> The recording I have just listened to/ The video I have just watched is an interview/ a dialogue/ a presentation of … 

–> This document, entitled / whose title is … deals With / highlights / focuses on / points out… 

  • Résumez les principaux points du document en répondant aux questions en WH- et en respectant les articulations (voir les mots de liaison). 

–> First / First of all / To begin With / On the one hand the reporter / the voice-over introduces / presents / describes / reports / explains / tells us that /shows how…

–> Secondly / Then / Next / On the Other hand we are given an analysis / a list / some pieces of advice about how to… 

  • Préparez la conclusion

–> Final/y/ Lastly/ln conclusion he/she suggests/refers to / compares… 

  • Donnez votre opinion : dites si vous êtes d’accord ou non avec ce qui est dit dans le document. 

–> From my pointof view/ To my mind/ In my opinion, we should(n’t)…  I fully agree With the journalist but as regards… I think… 

  • Préparez l’ouverture : élargissez en évoquant par exemple les risques, les causes, conséquences, avantages, inconvénients. Faites des parallèles avec la France ou avec des sociétés que vous connaissez ou votre propre expérience. 

IMPORTANT : cette phase de préparation de votre oral représente 80 % de votre note. Facilement. Si vous préparez minutieusement chacune de ces étapes, alors vous n’aurez qu’à déballer pendant l’oral.

Oral (5 minutes)

Une fois assis devant votre examinateur, celui-ci vous fera signe de commencer lorsque vous vous sentirez prêt.

Vous avez alors 5 minutes environ pour parler du texte, en suivant le plan fait sur votre brouillon :

Introduction

Souvenez-vous de ceci : c’est l’introduction qui donne la première impression. Alors, peaufinez la avec sérieux.

Vous pouvez éveiller la curiosité de l’examinateur par une phrase d’accroche qui présente le sujet en rappelant un fait historique ou d’actualité qui permet de replacer le texte dans un contexte plus large. Ou alors en racontant une anecdote personnelle, une définition des termes du sujet…

Résumé du document

Ici, votre examinateur attendra que vous présentiez le document de manière logique.

Vous devez donc absolument articuler vos idées autours de connecteur logique, en instant bien sur ceux-ci quand vous les utilisés.

Conclusion

Une phrase peut suffire. Votre conclusion ne doit surtout pas répéter votre développement. Vous devez trouver une phrase récapitulative qui résume la question centrale du document étudié.

Donner votre opinion

Ne tombez pas dans le piège du politiquement correct. Donnez votre véritable avis ! Affirmer la position en laquelle vous croyez se ressentira dans la vigueur de vos propos. Quoi de pire que de défendre une cause pour laquelle on n’adhère pas ?

Le jury est là pour noter votre niveau d’anglais, pas pour prendre en compte votre opinion. Il souhaite simplement savoir si vous êtes capable de l’exprimer correctement.

Ouverture

L’ouverture, c’est un petit peu la cerise sur le gâteau. La petite phrase oubliée par grand nombre de candidats, mais qui fait la différence.

Pendant votre temps de préparation, en même temps que vous préparez votre phrase de conclusion, essayez de trouver une phrase d’ouverture.

Entretien (15 minutes environ)

Suite à votre préstation orale suivent une quinzaine de minutes d’entretien. L’examinateur vous posera quelques questions pour approfondir certains points, puis passera à des questions de toutes sortes : actualité, stage…

Conseil : préparez chez vous quelques phrases résumant vos deux stages de BTS GPME. Ce que vous avez fait, appris, le type d’entreprise… Il y a de grandes chances pour que vous soyez interrogé dessus, et vous produirez une impression désastreuse si vous n’êtes pas capable de décrire votre expérience en quelques mots. À l’inverse, si vous résumez en quelques phrases vos stages en plaçant quelques mots de vocabulaire spécifiques, vous marquerez l’esprit du jury !

3 erreurs à ne pas commettre

  1. Ne pas introduire de mots français : « euh », « donc », « alors »… 
  2. Évitez les formules passe-partout : « everybody knows… », « everywhere in the world… » 
  3. Supprimez les adjectifs peu précis tels que « big », « good », « bad », « important ». 

Le barème de l’oral d’anglais du BTS GPME

oral d'anglais du BTS GPME