De nombreuses entreprises ne possèdent pas de processus formalisés pour l'intégration des nouveaux collaborateurs, alors que cet aspect représente des enjeux stratégiques importantes. Les principales raisons pour lesquelles l'intégration est souvent négligée évoquées sont la culture de l'entreprise à 29 %, la taille de la structure à 24 % et le manque de temps à 23 %.

1- Les enjeux

A. Les enjeux économiques

  • Le coût d'un recrutement peut aller jusqu'à 100 K€. Il est donc important de réussir l'intégration du salarié qui peut sinon conduire à un échec du recrutement. 

  • Accompagner le nouvel embauché dans sa prise de fonction permet de le rendre plus rapidement opérationnel, productif et autonome. 

Définition

Step 1

Intégration : consiste à accompagner un nouveau salarié dans la maîtrise des aspects techniques de son emploi et dans la compréhension de son rôle qui s'inscrit dans l'environnement culturel et social de l'entreprise. L'intégration finalise la procédure de recrutement.

B. Les enjeux de ressources humaines

L'intégration permet de fédérer et mobiliser le personnel autour des valeurs de l'entreprise, de favoriser l'ouverture des salariés de l'entreprise et de fidéliser les collaborateurs nouvellement embauchés.

C. La réputation de l'entreprise

Soigner son image employeur et communiquer sur l'intégration est très important pour les employeurs qui souhaitent attirer de nouveaux collaborateurs. 

2- Le processus d'intégration

A. La socialisation organisationnelle

C'est "le processus par lequel on enseigne à un individu et par lequel celui-ci apprend son rôle dans l'organisation". L'individu est actif par rapport à ce que lui apporte l'organisation. En effet, il doit assimiler la culture d'entreprise, apprendre à tenir son rôle, à acquérir les compétences de son emploi et à s'intégrer dans une équipe. 

B. Les étapes du processus d'intégration

Chaque entreprise met en place un processus d'intégration propre à son organisation, à sa culture, et à sa stratégie.

Les principales étapes d'un parcours d'intégration sont les suivantes :

Avant l'arrivée

> préparer l'espace de travail

> prévenir les équipes et les salariés concernés

> régler les détails administratifs

Le jour J

> Accueillir la nouvelle recrue

> Remettre les documents administratifs et les documents d'accueil

> Faire visiter l'entreprise et présenter les salariés

> Planifier des dates de débriefing et de rdv avec le supérieur

> Informer sur les dates de la visite d'information et de sécurité. 

Dans les mois qui suivent l'arrivée

> À la suite des entretiens, présenter les parcours de formation

> Associer la nouvelle recrue à tous les évenements internes qui favorisent la cohésion et l'appropriation de la culture d'entreprise

> Echanger sur l'avancée des actions convenues

C. Les outils de l'intégration

Le livret d'accueil : Il contient tous les éléments d'orientation utiles pour un collaborateur nouveau : il présente l'entreprise dans son contexte et son environnement, met en évidence les méthodes de fonctionnement qui lui sont propres. Il recense toutes les informations nécessaires et éléments pratiques visant à faciliter l'acquisition rapide de repères. 

Le rapport d'étonnement : Il facilite l'intégration en poussant à s'interroger sur l'entreprise et son fonctionnement. Il valorise la nouvelle recrue qui fournit une vision critique et constructive de l'image que peut renvoyer l'entreprise. 

La journée ou le séminaire d'intégration : Il permet de réunir tous les nouveaux arrivants et ainsi de renforcer la cohésion, l'esprit d'équipe et la culture d'entreprise. 

Le carnet de route  : C'est un livret de suivi de l'intégration de la nouvelle recrue. Il permet de construire et de suivre le premier parcours dans l'entreprise, de dresser au fil du temps les atouts et les compétences et de consigner les observations.

Le parrain (ou le tuteur) : Il accompagne le nouvel entrant pendant toute la période d'intégration. La désignation d'un parrain (ou tuteur) est basée sur le volontariat ; il doit avoir le même métier que le nouvel entrant afin de favoriser les échanges d'expérience. 

"Vis ma vie" : Cette opération permet de découvrir les métiers des autres collaborateurs.

Entretiens de suivie : Ils visent à faire le point avec le nouvel arrivant. Ils sont l'occasion de décider des formations à suivre. Ils permettent un suivi des actions convenues et de réajuster les actions d'intégration si nécessaire.