Vous trouverez dans cet article un exemple de synthèse de document pour le BTS GPME. Pour rappel, la synthèse de documents en BTS est la première partie de l’épreuve de culture générale, qui compte pour 2/3 de la note. Vous devez donc la maitriser parfaitement.

Corpus de la synthèse de document

Exemple de synthèse de document

Document 1

synthèse de documents en BTS

Document 2

exemple de synthèse de document rédigé
note de synthèse

Document 3

culture générale en BTS GPME

Document 4

exemple de synthese de document

Correction de l’exemple de synthèse de document

Les textes du corpus répondent au thème du programme « Seuls ensemble » qui interroge deux aspects de l’humain : son caractère individuel, unique et sa tendance à former des groupes. 

La problématique et le plan peuvent être formulés de différentes manière mais le corpus interroge les idées qui sont présentées ci-dessous, d’abord dans le plan, et puis dans le tableau de comparaison où les idées sont numérotées pour répondre au plan proposé. 

Proposition de problématique : En quoi les différences sont-elles indispensables à la société ? 

I. La différence est le propre de l’humain 

A. Il y a des individus, car il y a des différences ; 

B. Nous formons des groupes car nous partageons les mêmes différences.

II. Sans différences, il n’y a pas de société

A. Nous apprenons car nous sommes différents ; 

B. Voir l’autre nous pousse à nous voir nous-mêmes ; 

C. Mais les différences sont aussi source de conflits et leur effacement est une chimère. 

Ouverture : si surmonter les différences est une chimère, comment garder un regard un optimiste sur la société ? 

Évidemment, le travail commence toujours par la construction du tableau. Le plan n’est préparé qu’à la suite. Il faut commencer par le document le plus riche en idées (ici c’est le doc. 2, extrait d’Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda). 

Concernant la rédaction : 

  • Il ne faut oublier aucune des parties d’une synthèse : introduction (amorce + thème du corpus + problématique + annonce des grandes parties du plan) + développement (chaque sous-partie est un paragraphe à part, chaque paragraphe commence avec une courte phrase introductive et se termine par une courte phrase conclusive) + conclusion (réponse à la problématique + ouverture). 
  • Se référer aux documents sans utiliser leurs numéros (titre ou nom de l’auteur à la place) ;
  • limiter les citations au maximum (il est possible de ne jamais les citer). 
  • C’est une synthèse : faire court mais dense. Les phrases creuses, qui ne servent qu’à rallonger le texte, sont une erreur. Les phrases longues et difficiles à comprendre sont interdites : il faut que la synthèse se lise facilement.
  • Se relire pour supprimer les répétitions. 

Tableau d’analyse des documents

tableau d'analyse de document