Pour piloter et prendre des décisions, le gestionnaire élabore et utilise des outils d'aide à la décision, généralement fondés sur une analyse de coûts. 

1- Les coûts : principes

L'objectif est de fournir à la direction les informations dont elle a besoin pour prendre des décisions : ce produit laissera-t-il la marge attendue ? Faut-il poursuivre ou arrêter la production d'un produit ? Quelles sont les contributions de chacun de nos produits à nos bénéfices ? 

Champ d'application

Une fonction : production, approvisionnement... 

Un moyen d'exploitation : machine, rayon d'un magasin... — Une activité : produit, famille de produits... 

Moment du calcul

Coût historique : coût calculé postérieurement aux faits qui l'ont engendré.  

Coût préétabli : coût calculé antérieurement aux faits qui l'engendreront. 

Contenu

Coûts complets : coûts incorporant la totalité des charges enregistrées en comptabilité générale. 

Coûts partiels : n'incorporent qu'une partie des charges pertinentes (coûts variables, coût marginal, charges directes). 

2- Le calcul des coûts

A. La méthode des coûts complets

La méthode des coûts complets permet de calculer le coût de revient d'un produit fabriqué par l'entreprise en intégrant toutes les charges supportées par l'entreprise durant le cycle d'exploitation. 

calcul des coûts

Cette méthode repose sur la distinction entre charges directes (directement imputables) et indirectes (affectées à partir de centres d'analyse).

calcul du coût de revient

B. La méthode des coûts directs et variables

Plus simplement, l'analyse de l'exploitation peut être réalisée à partir de la méthode des coûts variables, appelée aussi "méthode des coûts directs". 

méthode des coûts directs et variables
  • La méthode des coûts directs (CD). Elle intègre uniquement les charges directes affectables sans ambiguïté. 

  • La méthode des coûts variables (CV). Elle fait la distinction entre les charges fixes et les charges variables. Cette méthode permet de définir par produit : 

> le taux de marge sur coût variable (TMCV) : MCV/CA, 

> le seuil de rentabilité (SR) : CF/TMCV. 

  • Enfin, le coût marginal correspond à la variation du coût total dû à la variation d'une unité de la production.