L'analyse financière permet de porter un jugement sur la santé financière d'une entreprise notamment en matière de solvabilité et de rentabilité. 

1- L'analyse fonctionnelle du bilan

Le bilan fonctionnel permet de démontrer l'équilibre financier de l'entreprise. Il met en évidence le cycle d'investissement et le cycle de financement, le cycle des opérations courantes et les opérations de trésorerie. On le schématise de la manière suivante : 

analyse fonctionnelle du bilan

L'interprétation des soldes du bilan fonctionnel : 

analyse fonctionnelle du bilan

2- L'analyse du compte de résultat

A. Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)

Ils permettent de comprendre les étapes de la formation du résultat de l'entreprise et les facteurs liés à sa performance. 

soldes intermédiaires de gestion

B. La capacité d'autofinancement (CAF)

Elle indique le potentiel de trésorerie générée par l'activité de l'entreprise pendant l'exercice. On peut utiliser deux méthodes de calcul opposées : 

Méthode soustractive, à partir de l'EBE

Flux décaissés/encaissés

EBE

+ autres produits d'exploitation encaissés

- autres charges d'exploitation décaissées

+ produits financiers encaissés

- charges financières décaissées

+ produits exceptionnels encaissés

- charges exceptionnels

- participation des salariés

- impôts sur les bénéfices 

Méthode additive, à partir du résultat net

Flux non décaissés/non encaissés

Résultat net de l'exercice

+ dotations exceptionnelles non décaissées

- reprises exceptionnelles non encaissées

+ dotations financières non décaissées

- reprises financières non encaissées

+ dotations d'exploitation non encaissées

- reprises d'exploitation non décaissées

+ valeurs comptables des actifs cédés

- produit de cession des actifs